Accueil > Les disciplines > Latin - Grec > Présentation de l’option grec pour les futurs élèves de 3e

Présentation de l’option grec pour les futurs élèves de 3e

Dans le cadre de la réforme des collèges, les élèves se sont vu proposer l’option facultative du latin en 5ème ; on leur propose depuis la rentrée 98 l’option facultative du grec en 3ème.

Votre enfant va entrer en 3ème. Qu’il soit latiniste ou non, il pourra choisir avec profit cette option.

Comme le latin, le grec permet aux adolescents d’acquérir ou d’améliorer la maîtrise du français, dont tous les autres apprentissages dépendent, par une meilleure connaissance de l’origine des mots, de leur formation, de leur sens, par une orthographe plus sûre, par une connaissance de la grammaire française affermie.

De plus, l’étude des langues anciennes, rappelons-le, développe la rigueur, l’analyse et le sens critique.

Le fait de connaître la langue grecque permet d’approcher au plus près la pensée, la sensibilité, les valeurs de ceux qui ont façonné en grande partie la culture occidentale : Homère, Thucycide, Platon, Eschyle, Sophocle et Euripide pour s’en tenir à la littérature. L’étude de la civilisation grecque permet donc de mieux comprendre et de mieux maîtriser la nôtre dans ses différences et sa continuité en retrouvant, interrogeant, interprétant l’héritage que les textes nous transmettent.

Poursuivi au lycée cet apprentissage doit contribuer à éveiller la sensibilité, le goût et le plaisir littéraire du futur lycéen, tout en rendant à celui-ci plus facile l’étude des œuvres aux programmes. Ces derniers font d’ailleurs une place de plus en plus importante à l’étude des textes anciens et à la réécriture des grands mythes (Œdipe de Sophocle, Electre de Giraudoux).

Les notes supérieures à la moyenne, obtenues au cours de l’année, comptent dans le contrôle continu pour l’obtention du Brevet des Collèges.

De plus, en terminale, le lycéen peut choisir de passer une épreuve facultative dans cette option portant sur le travail de l’année. La note compte double. Les notes supérieures à la moyenne sont comptabilisées dans le total des points obtenus par le candidat, ce qui lui offre la possibilité d’obtenir une mention au Baccalauréat.

Bien sûr, le grec prend sa place dans le projet professionnel de l’élève, surtout si celui-ci envisage d’embrasser une carrière exigeant une solide culture ainsi qu’une bonne capacité à manier le discours et la plume. On peut citer à titre d’exemple la communication, l’enseignement, les carrières médicales ou paramédicales (pour l’origine des mots également), les carrières juridiques et scientifiques.

Pour terminer nous tenons à rassurer les parents des futurs hellénistes. La charge de travail à faire à la maison sera modérée et portera essentiellement sur l’apprentissage des leçons. Quant à l’alphabet grec, il ne doit ni inquiéter ni décourager les débutants : les élèves apprennent en quelques séances sans difficulté à écrire les lettres et à lire les mots et les phrases.

Chaque élève de quatrième a une séance d’initiation au grec au cours du 2ème trimestre.

Les enfants qui commencent l’étude du grec y trouvent un vif amusement. Qu’ils y trouvent aussi du plaisir et en tirent tout le profit qu’ils peuvent en attendre. C’est ce que nous leur souhaitons.

Le Principal
P. Rolain
Le Professeur de Lettres Classiques
R. Bertrand

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Collège Sadi Carnot (académie de Versailles)
Directeur de publication : F. VETIER